Éleveurs: "Incantations vides" de l'exécutif (Marine Le Pen)
jeudi 22 juin 2017
Google+ Twitter Facebook Qui sommes-nous ? Inscription Connexion Premium Espace Premium
Vous êtes ici : Accueil Focus gestion Gestion, Fiscalité, Épargne Gestion en bref Publi-reportage Éleveurs: "Incantations vides" de l'exécutif (Marine Le Pen)

Éleveurs: "Incantations vides" de l'exécutif (Marine Le Pen)

1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Rating 0.00 (0 Votes)

La présidente du Front national, Marine Le Pen, a qualifié jeudi d'"incantations vides" les annonces de l'exécutif pour enrayer le mouvement des éleveurs.

"Il n'y a pas l'ombre d'une mesure structurelle à l'horizon des propositions gouvernementales, mais rien qu'une succession d'incantations toutes plus vides les unes que les autres. Des incantations qui rappellent celles de l'UMP hier et aujourd'hui", assure Mme Le Pen dans un communiqué.

"En réalité, l'exécutif est pieds et poings liés à Bruxelles. Il voudrait que les cantines publiques achètent de la viande française mais il ne le peut pas et il le sait bien, car Bruxelles l'interdit au nom de la libre concurrence ; il voudrait que les prix permettent aux éleveurs de vivre décemment de leur travail, il ne peut que s'en remettre au bon vouloir d'intermédiaires qui ne bougeront pas (grande distribution, abatteurs, transformateurs)", prévoit la dirigeante d'extrême droite.

"La structure ce sont les règles européennes. Une réforme structurelle reviendrait donc à remettre en cause ces règles, et c'est la raison pour laquelle le gouvernement ne fera rien, laissant notre filière d'élevage mourir et disparaître progressivement", pronostique-t-elle.

"Le Front national ne voit pas d'autre issue pour sauver nos éleveurs que de se libérer des contraintes de l'Union européenne. C'est à cette condition seulement que nous pourrons voter une loi +achetons français+ qui imposera la viande française dans la restauration collective, favorisera les circuits courts, limitera le nombre des intermédiaires, et assurera à nos éleveurs des prix décents leur permettant de vivre de leurs productions", propose Mme Le Pen.

Commentaires   

 
+1 #2 Gene 24-07-2015 14:24
Marine Le Pen avez prévenu les agriculteurs que l'Union Européenne seraient leur perte et que leur syndicat ne les représentait plus!

Une Union Européenne où nos députés sont en majorité des français de papier sans *******viction, en face des députés allemands de souche dont s'entoure Mme Merkel.

Le clou est ce crétin de premier ministre espagol Valls qui ne dit que des stupidités!
Citer
 
 
+1 #1 Henri HOARAU 24-07-2015 06:36
Au sujet de l'UE telle qu'elle est, c'est à dire ultra libérale, totalement pour une *******currence libre et non faussée, Marine Le Pen a toujours eu raison. Les agriculteurs et éleveurs français, avec leurs coûts de productions n"y ont pas leur place. S'ils persistent à vouloir rester dans cette UE où les Etats se livrent une telle *******currence déloyale, ils n'ont pas fini de descendre dans la rue pour exprimer leur colère, leur détresse. A eux de voir et de faire les choix qui s'imposent
Citer
 

Ajouter un Commentaire

En déposant un commentaire sur Revenu Agricole, vous accepetez la Charte d'utilisation accessible en suivant ce lien.


Découvrez un extrait de tous les contenus PREMIUM. Pour avoir accès à l'ensemble des informations, les abonnés doivent se connecter !