lundi 30 mai 2016
Google+ Twitter Facebook Qui sommes-nous ? Inscription Connexion Premium Espace Premium
Vous êtes ici : Accueil Focus marchés Céréalier

Céréales : Facteurs impactant les marchés

  • Analyse Cereales du 21/08/2015

    Les cours des céréales se stabilisent

    Facteurs haussiers

    - Bons certificats export de blé dans l’Union européenne avec 563 000 tonnes accordées par Bruxelles cette semaine (dont 215 000 tonnes pour la France).
    - Le Crop Tour Pro Farmer estime des rendements de maïs US en baisse par rapport aux prévisions de l’USDA.
    - MDA CropCast estime la production ukrainienne de maïs à 23 Mt.

    Facteurs baissiers

    - Si les certificats export d’orge attribués par Bruxelles pour l’UE sont bons (273 000 tonnes), aucun volume ne concerne l’origine France.
    - Les exports hebdomadaires US de blé restent sur un niveau médiocre (314 000 tonnes).
    - Les premiers échos de rendement en blé semblent moins mauvais que prévus dans le Saskatchewan.

Les marchés agricoles

Oléagineux : Facteurs impactant les marchés

  • Analyse Oleagineux du 21/08/2015

    Le prix du colza rebondit légèrement

    Facteurs haussiers

    - Rebond du canola avec un retour des acheteurs sur le marché qui se repositionnent avant le rapport de StatsCan.
    - Exports malais d’huile de palme en hausse de 9,2 % du 1er au 20 août.
    - Les semis de colza sont en retard en France et en Ukraine pour cause de sols trop secs.

    Facteurs baissiers

    - Nouveau repli de la Bourse de Shanghai.
    - Le pétrole se maintient sur un niveau historiquement bas (41,32 $/baril à New- York).
    - Les conditions sont bonnes pour le développement du soja US.

Stratégie et décryptage

Marché de Chicago

  • Chicago: de bonnes exportations soutiennent les cours agricoles
    31-07-2015

    Les cours du maïs, du blé et du soja ont monté jeudi à Chicago après des chiffres favorables sur les exportations hebdomadaires, qui ont un peu soulagé un marché déprimé depuis la mi-juillet.

    Publiés comme tous les jeudis par le ministère de l'Agriculture, "les chiffres hebdomadaires sur les exportations étaient favorables pour le blé, le maïs et le soja", a mis en avant Mike Zuzolo, de Global Commodity Analytics and Consulting. "Cela fait un moment que ces chiffres sont bons et même supérieurs aux attentes pour les trois produits."

    Dans le détail, les ventes à l'étranger de la récolte actuelle de soja ont atteint la semaine dernière 416.700 tonnes, alors que les experts en attendaient moins de 200.000, d'après les estimations rapportées par la maison de courtage Allendale. Pour le maïs, également en ce qui concerne la récolte actuelle, elles ont représenté 364.900 tonnes, soit la fourchette haute de ce qui était attendu.

    Enfin, les commandes de blé par l'étranger, qui ne sont désormais annoncées que pour l'année 2015/2016, ont atteint 443.300 tonnes, alors que le marché en attendait moins de 400.000.

    "Cela fait plaisir de voir des exportations meilleures que prévu", ont reconnu les experts d'Allendale, pour qui la récente chute des prix a contribué à rendre plus attrayants les produits américains.

    Après avoir atteint un pic à la mi-juillet, les cours des trois céréales ont fortement baissé pendant la deuxième moitié du mois, les inquiétudes s'apaisant sur la météo américaine.

    Malgré la tendance favorable de jeudi, "le marché reste sensible à la force du dollar, qui s'accentue depuis que la Réserve fédérale s'est exprimée hier", a cependant prévenu M. Zuzolo.

    A l'issue de sa réunion monétaire de juillet, la Fed a laissé la voie ouverte à une prochaine normalisation monétaire, qui serait de bon augure pour le dollar, sans pour autant changer de politique dans l'immédiat.

    Or, la force du billet vert nuit aux producteurs américains en les rendant moins compétitifs, et "en atteignant ses plus hauts niveaux depuis une ou deux semaines, le dollar freine le retour d'investisseurs sur les marchés (agricoles)" a conclu M. Zuzolo.

    Le boisseau de maïs (environ 25 kg) pour livraison en décembre, le contrat le plus actif, a terminé la séance à 3,8375 dollars, contre 3,7825 dollars mercredi soir.

    Le boisseau de blé pour septembre, là encore le plus actif, s'échangeait à 4,9650 dollars contre 4,9325 dollars précédemment.

    Le boisseau de soja pour novembre, lui aussi le plus échangé, coûtait 9,5000 dollars, contre 9,4325 dollars auparavant.

Marché Européen

  • Le blé se stabilise, le maïs grimpe
    31-07-2015

    Les cours européens du blé se stabilisaient vendredi à la mi-journée, tandis que ceux du maïs grimpaient sous l'effet de la sécheresse.

    En blé, "les chantiers de récolte ont pu reprendre en France, confirmant des rendements supérieurs aux attentes", explique le cabinet Agritel dans une note.

    En Allemagne, les moissons ont également repris après les pluies.

    En revanche, le marché "s'inquiète toujours de l'état du maïs", très affecté par la sécheresse en pleine période de floraison, souligne Arnaud Saulais de Starsupply Commodity Brokers.

    Alors que la récolte aura lieu à l'automne, seulement 59% des cultures sont désormais considérées dans un état "bon à excellent", contre 62% la semaine précédente, selon l'établissement publice FranceAgriMer.

    "Néanmoins, à l'échelle mondiale, les risques diminuent sur la Corn Belt américaine tout comme au Canada où il a plu cette semaine", précise Agritel. Les Etats-Unis sont le premier producteur mondial de maïs, bien loin devant l'Union européenne.

    Sur Euronext, vers 15H30 (13H30 GMT), le blé était stable sur l'échéance de septembre à 181,50 euros et gagnait 50 centimes sur celle de décembre à 185,50 euros. 25.000 lots avaient été échangés.

    Le maïs gagnait 50 centimes sur l'échéance d'août à 174,50 euros et 1,75 euro sur celle de novembre à 174,25 euros.

Marché du Colza

  • Le colza toujours sous la pression du pétrole
    31-07-2015

    Les cours européens du colza subissaient toujours vendredi la pression de ceux du pétrole, en baisse à New York face à une offre mondiale toujours abondante.

    Les matières premières servant à fabriquer des biocarburants, comme le colza, sont très sensibles à l'évolution des cours de l'or noir.

    En parallèle, "les pluies au Canada rassurent en partie le marché sur les niveaux de production de canola (colza OGM, ndlr), tandis que les regards se tournent vers l'Allemagne sur les rendements des colzas en cours de récolte", analyse le cabinet Agritel.

    Sur Euronext vers 15H30 (13H30), la tonne de colza perdait un euro sur l'échéance d'août à 372 euros et 2,75 euros sur celle de novembre à 378 euros. Près de 5.000 lots avaient été échangés.

    Sur le marché physique en revanche, les tourteaux de soja comme de colza étaient en hausse.

Prix du blé

  • Blé, prix et analyse du 17 juillet 2015
    17-07-2015

     

    Les cours continuaient de trouver du soutien dans des conditions climatiques qui demeurent incertaines. En effet la vague de chaleur continue à s'abattre sur la France et les blés commencent à en souffrir. Un passage orageux permettait ces derniers jours un léger rafraichissement mais malheureusement avant le retour...

Prix du maïs

  • Maïs, prix et analyse du 17 juillet 2015
    17-07-2015

    En Europe, les fortes températures amènent elles aussi du soutien au cours dans un contexte qui reste encore incertain quant à la prochaine récolte. Comme le blé, le maïs se stabilise vers des niveaux supports.

    Sur Euronext, le maïs échéance Novembre 2015 clôturait sur le niveau des 185.50 €/t, soit une nette hausse de + 4.50 €/T par rapport à la...

Prix du colza

Prix des tourteaux

N
P
K

Engrais

  • La Chine au coeur des attentions
    Les prix de l'urée s'orientent de nouveau à la baisse sur la scène internationale après avoir marqué le pas à la mi-août. En Chine, la récente explosion dans la région de Tianjin avait créé quelques tensions passagères entraînant un léger rebond des prix de l'urée. Ces dernières n'étant désormais plus d'actualité, les prix de l'urée chinoise, marché de référence mondial, s'orientaient de nouveau à la baisse semaine passée. A l'image des grains, le marché des engrais azotés est lui aussi particulièrement sensible à la morosité actuelle du contexte macroéconomique mondial. Ainsi, la Chine premier producteur mondial d'urée, s'est vue dernièrement obligée de...

Focus produit

Prev Next

Pomme de terre, manque d’eau

10-07-2015 Vues:638 Pomme de terre H.B - avatar H.B

En nouvelle campagne, la production de pommes de terre d'industrie reste fortement impactée par les évolutions des conditions climatiques actuelles. Les plants non irrigués souffrent et le potentiel de production risque d'être revu à la baisse. Lire la suite

Fourrages, paille, foin, début de la nouvelle récolte

10-07-2015 Vues:924 Fourrages, paille, foin : marché hebdo H.B - avatar H.B

Les cotations ont été arrêtées, en ancienne récolte. En nouvelle campagne, la commercialisation des pailles d'orges s'est amorcée, dans le Nord-Est. En revanche, les ventes de pailles de blé n'ont pas commencé. Lire la suite

Corn gluten feed, pulpe de citrus, petite offre de corn gluten feed

10-07-2015 Vues:498 Co-produits, corn gluten, citrus : marché hebdo H.B - avatar H.B

Les pulpes de citrus demeurent incotées. En corn gluten feed, une petite offre est disponible, à des prix plus fermes. Lire la suite

Luzerne, pulpe de betterave, une activité limitée

10-07-2015 Vues:587 Luzerne, pulpe de betterave : marché hebdo H.B - avatar H.B

Les cours des luzernes et des pulpes déshydratées sont globalement reconduits, sur un marché peu évolutif. Seuls, quelques échanges sont enregistrés sur le rapproché. Lire la suite

Féverole, des cours plus fermes

10-07-2015 Vues:515 Féveroles : marché hebdo H.B - avatar H.B

Les prix sont orientés à la hausse, et cela, malgré l'annonce d'une production importante en Grande-Bretagne. Lire la suite

Avoine, seigle, triticale, une offre inexistante

10-07-2015 Vues:791 Avoine, seigle, triticale : marché hebdo H.B - avatar H.B

Seul, le triticale est coté, les marchés tournant au ralenti, en raison du manque d'offres. Lire la suite

Tourteau de lin, progression des cours

10-07-2015 Vues:1105 Tourteau de lin : marché hebdo H.B - avatar H.B

Les prix sont orientés à la hausse, dans le sillage des autres tourteaux. Lire la suite

Pois fourrager, soutien du pois jaune

10-07-2015 Vues:440 Pois H.B - avatar H.B

Les fabricants d'aliments du bétail sont peu aux achats. En revanche, l'activité reprend en pois jaune, pour l'alimentation humaine, avec une bonne demande indienne, ce qui soutient les prix. Côté cultures, le développement du pois serait affecté par le déficit hydrique et la chaleur. Lire la suite

Orges brassicoles, des acheteurs en retrait

10-07-2015 Vues:547 Orge brassicole H.B - avatar H.B

Le marché est calme, les malteurs étant bien couverts à ce stade de la campagne. En nouvelle campagne, les conditions climatiques très sèches en France inquiètent les opérateurs, les cultures des orges de printemps étant à un stade de développement particulièrement sensible au stress hydrique. Lire la suite

Orges fourragères, une activité export toujours soutenue

10-07-2015 Vues:734 Orge fourragère H.B - avatar H.B

Les cours des orges fourragères ont conservé leur fermeté, jeudi, dans le sillage des autres céréales. Le maintien d'une bonne activité export —414.000 t de certificats à l'exportation octroyées par Bruxelles, en semaine 28— reste également un facteur de soutien important du marché. Lire la suite

Blé dur, flambée des prix

10-07-2015 Vues:753 Blé dur H.B - avatar H.B

Les cours flambent, sous l'effet du weather market. Que ce soit en Europe ou au canada, le déficit hydrique tend à s'amplifier, inquiétant de plus en plus les opérateurs. En France, le potentiel de rendement risque d'être revu à la baisse. Pour autant, la production devrait être supérieure à celle de l'année dernière. En revanche, au Canada, la sécheresse, intervenue... Lire la suite

Weather market, la chaleur et le manque d’eau inquiètent

10-07-2015 Vues:753 Céréalier : Weather market H.B - avatar H.B

Le coup de chaud et le déficit hydrique, sur l'Europe, risquent d'avoir un impact important sur les cultures. Si les récoltes d'orge d'hiver semblent les moins affectées par cet aléa climatique, en revanche, les blés européens souffrent d'échaudage. En colza, les premiers échos des coupes sont plutôt décevants. La sécheresse et la chaleur vont accentuer le déficit déjà attendu de... Lire la suite

Féverole, peu d’affaires

06-07-2015 Vues:409 Féveroles : marché hebdo H.B - avatar H.B

Les cours ont tendance à progresser, dans le sillage des céréales, mais les affaires demeurent très limitées. Lire la suite

Luzerne, pulpe de betterave, reprise haussière

06-07-2015 Vues:433 Luzerne, pulpe de betterave : marché hebdo H.B - avatar H.B

Le marché des déshydratés s'est réorienté à la hausse, ces derniers jours, la canicule sur l'Europe inquiétant les opérateurs, en raison des risques de dégradation des cultures. Lire la suite

Pomme de terre, un marché ferme

06-07-2015 Vues:429 Pomme de terre H.B - avatar H.B

Le marché reste ferme, sous l'effet du temps sec et caniculaire et de la faiblesse des stocks résiduels. Lire la suite