dimanche 26 mars 2017
Google+ Twitter Facebook Qui sommes-nous ? Inscription Connexion Premium Espace Premium
Vous êtes ici : Accueil Focus marchés Céréalier Decryptage Decryptage marché Décryptage : La parité euro/dollar sur des plus bas depuis 2012

Décryptage : La parité euro/dollar sur des plus bas depuis 2012

Décryptage : La parité euro/dollar sur des plus bas depuis 2012 - 4.7 out of 5 based on 3 votes
1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Rating 4.83 (3 Votes)

option-marche-agricoleAlors qu'en mai dernier la parité euro/dollar flirtait avec les 1,40, celle-ci a perdu plus de 10 % depuis pour revenir toucher les 1,25 il y a quelques jours.

Cette situation s'explique, d'une part, par le regain de dynamisme de l'économie américaine couplé à une baisse du chômage qui a entraîné la FED (réserve fédérale des États-Unis) à limiter son intervention directe sur l'économie américaine. Cela a donc engendré un renforcement du dollar. D'autre part, la situation économique de l'Europe est toujours compliquée et a du mal à rependre de la hauteur depuis 2007/2008. Ainsi, il y a un mois, la BCE, par la voix de son président Mario Draghi, a décidé de mettre en place des mesures, dont une nouvelle baisse des taux de refinancement des banques sur des plus bas historiques dans le but de fluidifier les flux de transaction pour redynamiser l'activité économique du Vieux Continent. Ce soutien de l'économie via l'augmentation de la masse monétaire européenne a ainsi entraîné un affaiblissement de l'euro.

Cette chute de la parité, conjuguée à la baisse des marchés du blé, a permis au blé d'origine européenne d'afficher une bonne compétitivité export face aux blés américains et à ceux du bassin mer Noire. La France a ainsi pu exporter 360 000 tonnes de blé vers l'Egypte depuis le début de la campagne 2014/2015. La parité euro/dollar sera donc à surveiller de près dans les prochaines semaines car son influence est considérable sur les marchés agricoles d'export.

Matthieu Lacroix
Agritel

 

 

Décryptage des marchés agricoles, à suivre chaque semaine
Déja parus :

Décryptage : La Chine pourrait inverser la tendance baissière en colza
Décryptage : Dépression sur l'huile de palme
Décryptage : Des problèmes de qualité pour les blés ukrainiens?
Décryptage : Incertitudes de la qualité des blés en Allemagne et en Europe Centrale
Décryptage Céréales : une campagne inédite en termes de qualité et incertaine
Décryptage : Le marché de l’orge peut il à nouveau être sauvé par la demande export ?
Décryptage biocarburant : Les marges des producteurs d'éthanol américains
Décryptage : Chute des prix du lait sur le marché mondial
Décryptage : Inondations majeures au Canada
Décryptage : Les marchés à terme des bovins US sur un niveau historiquement haut
Décryptage : Nouveau phénomène de rétention à craindre en Argentine ? (Agritel)
Décryptage soja : Le Brésil reste le champion du monde... des exports de soja pour 2013/2014 (Agritel)
Décryptage : Blé ukrainien à surveiller de près !
Décryptage : Les perspectives de rendement de maïs US pour 2014/2015 sont-elles réalistes ?
Décryptage : Quel potentiel de production de colza en France pour 2014/2015 ?
Décryptage : les drêches et les perspectives?
Décryptage / foin : Quelles conséquences de la forte croissance du marché du foin dans le monde ?
Décryptage : La production de blé américaine 2014/2015 est-elle menacée ?
Décryptage : Comment détendre la situation du soja aux États-Unis ?
Décryptage : Le sorgho, une céréale peu connue à ne pas négliger pour l'avenir
Décryptage des marchés : la prophétie auto-réalisatrice de Keynes ?
Décryptage : Est-il encore intéressant de produire de l’orge brassicole en France ?
Décryptage : Cours du soja en hausse et intentions de semis record aux États-Unis ?
Décryptage choix des options : Pourquoi est il actuellement favorable de préférer les options sur des échéances courtes ?

 

Ajouter un Commentaire

En déposant un commentaire sur Revenu Agricole, vous accepetez la Charte d'utilisation accessible en suivant ce lien.


Stratégie et décryptage

Les marchés agricoles

Découvrez un extrait de tous les contenus PREMIUM. Pour avoir accès à l'ensemble des informations, les abonnés doivent se connecter !