Les disponibilités de la Chine pèsent sur le marché mondial de l'urée
jeudi 22 juin 2017
Google+ Twitter Facebook Qui sommes-nous ? Inscription Connexion Premium Espace Premium
Vous êtes ici : Accueil Focus marchés Céréalier Focus produits Engrais Prix des Engrais Les disponibilités de la Chine pèsent sur le marché mondial de l'urée

Les disponibilités de la Chine pèsent sur le marché mondial de l'urée

La tendance baissière dans laquelle se situe le marché de l'urée sur la scène internationale depuis plusieurs semaines reste de mise en ce début du mois d'août en dépit d'un léger rebond observé semaine passée sur le territoire égyptien. Les échanges mondiaux d'urée s'avèrent actuellement limités, les principaux importateurs étant particulièrement peu actifs depuis plusieurs semaines. Dans ce contexte, les exportations d'urée depuis la Chine ont d'ailleurs ralenti au cours du second trimestre 2015 après un début d'année en "boulet de canon". Ainsi, ces dernières s'affichent certes en très légère hausse par rapport au deuxième trimestre 2014 mais marquent le pas en comparaison du trimestre précédent. Dans ce contexte, les disponibilités chinoises s'accumulent, et pourraient inonder le marché mondial dans les prochaines semaines à l'image du récent appel d'offres indien dans lequel les quantités offertes par la Chine dépassaient les besoins de l'Inde entraînant par conséquent les prix à la baisse. Sur notre territoire national, les prix de l'urée ont d'ailleurs amorcé une détente en répercussion de la situation internationale. Cette tendance reste néanmoins à confirmer dans les prochaines semaines d'autant que la faiblesse de l'euro face au dollar demeure pénalisante pour les opérateurs nationaux. Concernant l'ammonitrate, les prix restent stables, alors que les échanges sont actuellement au point mort, les producteurs locaux étant déjà bien couverts à cette période de l'année. Constat identique pour la solution azotée avec des échanges limités au sein de l'Hexagone, limitant les variations de prix. La sortie de l'été devrait ainsi être déterminante pour le marché des engrais azotés avec des prix qui pourraient revenir sur des niveaux compétitifs. 

Ajouter un Commentaire

En déposant un commentaire sur Revenu Agricole, vous accepetez la Charte d'utilisation accessible en suivant ce lien.


N
P
K
Découvrez un extrait de tous les contenus PREMIUM. Pour avoir accès à l'ensemble des informations, les abonnés doivent se connecter !