mercredi 22 février 2017
Google+ Twitter Facebook Qui sommes-nous ? Inscription Connexion Premium Espace Premium
Vous êtes ici : Accueil Focus marchés Céréalier Focus produits Engrais Prix des Engrais L'économie chinoise au centre de toutes les attentions

L'économie chinoise au centre de toutes les attentions

Dans un marché de l'urée particulièrement calme à cette période estivale, les prix demeurent globalement stables sur la scène internationale, à l'image de l'Egypte, marché de référence pour les importateurs français. Le marché de l'urée aura néanmoins été agité cette semaine par les informations en provenance de Chine, premier pays producteur mondial. En effet, c'est tout d'abord la décision du gouvernement chinois de réintroduire la TVA de 13 % sur la vente et les importations d'engrais qui suscitait des interrogations. Cette mesure, dont l'application devrait prendre effet le 1er septembre prochain, représente en effet un coût supplémentaire pour les producteurs chinois et intervient alors que les disponibilités chinoises s'avèrent abondantes. Néanmoins l'impact réel sur la scène internationale pourrait être limité, d'autant que la dévaluation de la monnaie chinoise, le Yuan, face au dollar la semaine passée de plus de 4 % devrait améliorer la compétitivité de l'urée chinoise et permettre aux producteurs d'exporter à moindre coût. En France, le prix de l'urée rebondit légèrement à la suite de la hausse de la semaine précédente constatée en Egypte, mais le regain de l'euro face au dollar, désormais à plus de  1.11, pourrait limiter cette tendance dans les prochaines semaines. En ce qui concerne l'ammonitrate, le calme reste de mise dans ce marché étroit où les échanges apparaissent limités à cette période de l'année. Ainsi les prix apparaissent stables sur le territoire national et devraient le rester encore durant le mois d'août. Sur le marché de la solution azotée, les prix se détendent à nouveau légèrement, profitant notamment d'une parité euro dollar en hausse pour rester affichés sous le niveau des 195 €/t sur la zone portuaire de Rouen.  

Ajouter un Commentaire

En déposant un commentaire sur Revenu Agricole, vous accepetez la Charte d'utilisation accessible en suivant ce lien.


N
P
K
Découvrez un extrait de tous les contenus PREMIUM. Pour avoir accès à l'ensemble des informations, les abonnés doivent se connecter !