lundi 27 février 2017
Google+ Twitter Facebook Qui sommes-nous ? Inscription Connexion Premium Espace Premium
Vous êtes ici : Accueil Focus marchés Polyculteur Eleveur Viande

MARCHÉ : ARRAS

Catégorie
Vol Echangé le
GROS BOVINS BOUCHERIE kg net
336

GROS BOVINS BOUCHERIE kg net Vaches

Viandes Min Max Moyen Variation
E 4.9 5.7 5.35
U 3.9 4.25 4
R 3.6 3.82 3.75 -0.03
Mixte Min Max Moyen Variation
O 3.2 3.45 3.35
Laitières Min Max Moyen Variation
O 3.02 3.07 3.05 -0.03
P 2.17 2.99 2.69 -0.03

Tendance

Malgré des travaux saisonniers qui accaparent les éleveurs et entraîne une réduction de l'offre, l'activité commerciale demeure très calme. Les échanges sont cependant un peu plus réguliers avec des tarifs reconduits dans les femelles de qualité bouchère ainsi que pour les réformes allaitantes convenables. Le tri reste sévère pour les vaches âgées et en manque d'état d'engraissement. En revanche, la pression commerciale est plus forte dans les réformes laitières avec des besoins plus restreints. Les cours sont en baisse dans l'ensemble du cheptel laitier. Le mauvais commerce se poursuit dans les jeunes bovins, faute de débouchés.

  • Broutards – semaine 34-2015
    21-08-2015

    Il faudra attendre encore une semaine pour voir un réel redémarrage de l’activité export. Les bateaux en partance pour la Turquie à la fin du mois devraient...

  • Ovins – semaine 33-2015
    14-08-2015

    La demande est suivie avec une bonne tenue des cours dans les bons agneaux recherchés pour le réapprovisionnement des magasins au retour des vacances. La vigilance...

Débouchés et filières

  • Les collectivités locales s'engagent à soutenir les éleveurs français
    24-07-2015

    Les principales associations d'élus locaux s'engagent à "soutenir les éleveurs français grâce à l'achat de viande produite en France", dans une déclaration commune publiée vendredi.

    Face au désarroi des éleveurs, les collectivités locales sont prêtes à "accompagner l'Etat" pour "encourager un achat public responsable", écrivent les grandes associations de maires, des départements et régions de France.

Fourrages

N
P
K

Engrais

  • La Chine au coeur des attentions

    Les prix de l'urée s'orientent de nouveau à la baisse sur la scène internationale après avoir marqué le pas à la mi-août. En Chine, la récente explosion dans la région de Tianjin avait créé quelques tensions passagères entraînant un léger rebond des prix de l'urée. Ces dernières n'étant désormais plus d'actualité, les prix de l'urée chinoise, marché de référence mondial, s'orientaient de nouveau à la baisse semaine passée. A l'image des grains, le marché des engrais azotés est lui aussi particulièrement sensible à la morosité actuelle du contexte macroéconomique mondial. Ainsi, la Chine premier producteur...

Découvrez un extrait de tous les contenus PREMIUM. Pour avoir accès à l'ensemble des informations, les abonnés doivent se connecter !